Conseils avant de partir en Nouvelle-Zélande

Quand : Novembre 2017

Combien de temps : 18 jours

En mode : touriste ou backpacker

QUELLE ÎLE CHOISIR ?

J’ai eu du mal à choisir au départ et après un sondage sur ma page facebook, beaucoup de personnes m’ont dit que l’île du Sud était plus sauvage et franchement, je n’ai vraiment pas été déçue. Je ne vous conseille pas de faire les deux îles si vous avez simplement 15 jours. Faîtes attention aux distances, qui en nombre de km, ne paraissent pas longues, mais quand vous prenez en compte les travaux sur la route (beaucoup de ralentissements), la limitation de vitesse (maximum 100km/h), et les routes sinueuses (25/30 km/h), tout est tout de suite plus long…

la route en nouvelle zelande - SanTalon

L’île du Nord est apparemment plus volcanique, plus touristique, un peu moins chère (pour l’essence par exemple), et j’avoue que après avoir vu quelques photos, elle donne également envie.

ATTENTION AUX TREMBLEMENTS DE TERRE…

Effectivement, la Nouvelle-Zélande est connue pour ses tremblements de terre qui ont laissé des traces, encore des années après. La ville de Kaikoura a été marqué par un tremblement de terre en Novembre 2016, et la ville est toujours en pleine reconstruction. Il est donc important, avant de planifier votre itinéraire, de regarder sur ce site, quelles routes sont fermées. Cela vous évitera de découvrir, comme moi, que 300 km, peuvent se transformer en 600km très facilement.

la route en nouvelle zelande - SanTalon

NETTOYER VOS AFFAIRES AVANT DE METTRE UN PIED SUR LE SOL NÉO-ZÉLANDAIS

Lorsque vous serez dans l’avion, vous allez devoir déclarer tout votre matos de camping, et même vos chaussures de marche. Surtout ne prenez aucune nourriture avec vous… Et passez à la machine à laver vos chaussures de marche, aucune trace de terre ne doit être perceptible. Il vérifient vos sacs à l’aéroport, donc si vous voulez gagner du temps, faîtes en sorte que tout soit clean. Il y a aussi des chiens renifleurs, donc pas de bêtises…

PENSEZ A VOTRE MUSIQUE

Les trajets étant super-méga longs, vous allez passer un sacré bout de temps dans votre voiture/van, donc n’oubliez pas d’apporter de la musique. Plusieurs options : les CD, c’est un classique, mais si votre port USB ne fonctionne pas (comme moi), vous serez heureux d’y avoir pensé. Si vous avez un ipod ou autre, prenez aussi un câble jack mâle/mâle. La radio, vous allez vous en lasser rapidement !!

la route en nouvelle zelande - SanTalon

ROULEZ DOUCEMENT ET A GAUCHE…

Vous n’allez pas me croire, mais je me suis fait arrêtée par la police pour avoir roulé trop vite : 113km/h au lieu de 100km/h. En effet, le radar était dans la voiture de police qui roulait en face de moi… Quand j’ai vu dans mon rétroviseur que la voiture faisait demi-tour et a commencé à me courser avec les gyrophares, j’ai vite compris que c’était pour moi…Oups !! J’ai reçu donc un petit papier qui ressemble à une carte de visite (au départ, je pensais que c’était le flic qui me donnait son tel lol), mais non c’était bien une amande de 80$ à payer en ligne. Assurez-vous de bien payer cette amande avant de partir de Nouvelle-Zélande, car ils vont bien vérifier à la frontière.

Route en Nouvelle Zélande- www.sanstalon.com

La conduite à gauche se fait facilement, il faut juste un peu de temps et penser « gauche, gauche » (pour une fois), et tout roule ! Mais, vous verrez au départ, on s’emmêle un peu les pinceaux entre les clignotants et les essuie-glaces… Et lorsque l’on veut reprendre le volant on a souvent tendance à ouvrir la porte de gauche (qui est en fait, celle du mort).

Sur la route, les ponts sont souvent à sens unique et chacun passe à son tour en fonction de la priorité. Enfin beaucoup de virages et des vitesses qui s’étalent de 25km/h à 100 km/h.

N’oubliez pas de faire la demande également pour votre permis de conduire international. La demande se fait auprès de la préfecture ou la sous-préfecture de votre département. La demande peut se faire par courrier, pas besoin de se rendre sur place, mais prenez-y vous à l’avance au cas où vous auriez oublié un document (comme moi!).

TÉLÉCHARGER LA CARTE DE LA NOUVELLE-ZÉLANDE SUR VOTRE SMARTPHONE

Vous avez la possibilité avec google map de télécharger des plans hors wifi, ce qui est très pratique. D’une part, cela vous permet de ne pas payer de gps et la carte vous montre aussi tous les endroits remarquables où il faut s’arrêter. Faîtes simplement attention à bien télécharger en avances les zones qui vous intéressent en fonction de vos trajets à venir car elles sont limités et cela peut s’avérer embêtant sur la route…Ça m’est arrivé…

Notez bien que les stations essence peuvent se faire rares sur certaines routes. Je pense notamment à Milford Sound ou il n’y a rien entre Te Anau et Milford Sound. En général, vous avez un gros panneau avec « last gas station », donc il ne faut pas le louper, si vous voulez éviter de tomber en panne d’essence.

Route en Nouvelle Zélande- www.sanstalon.com

PRENEZ DES AFFAIRES BIEN CHAUDES

Le temps en Nouvelle-Zélande est surprenant. Pas besoin de regarder les prévisions météos, elles ne sont jamais bonnes et il y a plein de microclimats aussi en fonction des glaciers, donc il faut vraiment des affaires chaudes (gants, bonnet, écharpe) de manière à ce que vous puissiez superposer les différentes couches et aussi il peut faire très chaud quand le soleil tape, mais attention au vent qui n’est jamais très loin… Prenez bien de la crème indice 50 !

N’oubliez pas aussi de l’anti-moustiques car ils sont très coriaces…Ils m’ont piqué absolument de partout !! Pour moi ils étaient bien pires que ceux d’Asie du Sud-Est, pour vous dire… Mais j’ai juste l’impression d’avoir été la seule à attirer les moustiques de par ma peau, peut-être plus douces que celle des autres…

Autres éléments à mettre dans votre sac : casquette, sac de congélation pour vos pique-nique, lunette de soleil…etc.

 

SOYEZ INDÉPENDANT

L’île du Sud est tellement belle, que je vous conseille vraiment, si vous le pouvez, de louer soit un van, camping-car ou voiture.

Pour les vans et camping-cars, vous avez la possibilité de vous installer dans les campings gratuits ou payants. Il est préférable de réserver en avance surtout si vous partez pendant la haute saison. D’après ce que j’ai compris, c’est mieux de louer un campings car « self-contained », car cela vous permettra un accès plus vaste au réseau de campings. Faîtes attention, car les amandes peuvent être chères pour le camping sauvage, donc il vaut mieux respecter les lieux de campement. Pour les  prix, vous avez différentes catégories : « Bacic campsites », « Backcountry campistes », « Standard campsites », « Scenic Campsites », « Services Campsites ». Regardez sur le site des DOC pour plus d’informations. Le DOC, c’est « le Department Of Conservation » : une agence gouvernementale en charge de la protection de la nature en Nouvelle-Zélande. Elle gère des centaines de terrains de campings et aussi un large réseau de refuges. Pour avoir plus d’information, regardez sur le net !

A votre tour de parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.