Frontière entre le Vietnam et le Cambodge

 

Vous trouverez ci-joint des infos sur mon trajet entre Ho-Chi-Minh et Phnom-Penh…Ces informations peuvent à tout moment changer. Date : Novembre 2013

Frontière côté Vietnam : Moc Bai

Frontière côté Cambodge : Bavet


 

RÉSERVATION DU TRAJET

J’arrive à mon auberge à Ho Chi Minh. Un jour avant le passage de la frontière, je réserve mon billet de bus. Le prix est de 210 000 VND. Par curiosité, je suis allée dans d’autres auberges pour comparer les prix. Idem !

Vous avez différents horaires. Selon les compagnies de bus, ils peuvent varier. Celle que j’ai pris proposait trois options pour le départ : 7h, 9h et 13h.

Le matin même il faut être prêt une demi-heure avant le départ. Une personne de la compagnie vient vous chercher directement à votre hôtel.

La veille, j’avais fait mes provisions de snacks car le trajet est censé durer plus de 6 heures.

Je monte dans le bus. La plupart des personnes sont des vietnamiens mais je vois deux visages pâles au fond. Il y a environ une dizaine de sièges libres.

Ce n’est pas un bus de nuit. Les sièges sont confortables + clim + sanitaires.

 

IMG_2697

 

 

Après le départ, on nous demande nos passeports. Je le donne à Monsieur x.

Deux possibilités :

– Faire soit même le visa pour le Cambodge pour 20 $

– Laissez la compagnie de bus faire votre visa pour 25 $

Après concertation avec les deux voyageurs, nous décidons de tenter de faire la démarche nous-mêmes. On sent quand même une petite crispation du visage de Monsieur x.

 

 

PASSAGE DE LA FRONTIÈRE COTE VIETNAM

 

Vers 11h30, on nous demande de descendre du bus. On est arrivé à la frontière côté Vietnam. Je prends avec moi mon sac avec mes affaires personnelles. Il pèse une tonne ! Je laisse mon gros sac dans le bus.

 

IMG_2698

 

 

Je suis la personne devant moi, nous entrons dans un bâtiment avec une foule incroyable… Je n’ai pas mon passeport sur moi. Je ne comprends rien. Je ne reconnais pas la personne qui l’a pris dans le bus auparavant (tout le monde se ressemble). Je retrouve les visages pales. Ils sont aussi perdus que moi. Je demande à d’autres touristes qui me disent avoir rempli un formulaire dans leur bus, ce qui n’a pas été mon cas !

Après quelques minutes d’observation, je comprends :

– La personne qui récupère les passeports de tous les passagers les présente au douanier qui les vérifie un par un. Le problème est qu’on ne sait absolument pas où est Monsieur x. Encore une fois, rien ne nous a été expliqué auparavant !!

Certains groupes passent avant. Je sens des billets cachés dans certains passeports…

On attendra plus de 45 min pour que quelqu’un nous appelle (Monsieur x ?) et nous donne notre passeport. Une fois ce dernier récupéré, nous remontons dans le bus. D’autres groupes passent la frontière à pieds. Je m’aperçois que dans mon passeport, le petit formulaire de sortie/entrée sur le territoire a été rempli par Monsieur x.

 

IMG_2699 IMG_2702

Bus

 

PASSAGE DE LA FRONTIÈRE COTE CAMBODGE

 

Après deux minutes de bus, nous arrivons côté Cambodge. La chaleur est étouffante !! Nous re-descendons du bus. Nous insistons pour faire notre visa nous même… Monsieur x grince des dents et nous indique l’endroit où faire le visa.

 

IMG_2703

 

 

On nous donne un formulaire à remplir. Je me rends compte que mes photos d’identité sont dans mon gros sac à dos qui est resté dans le bus… Et ce dernier est déjà parti ! Je tente ma chance. Je tends le formulaire et mon passeport avec un billet de 20$. Je dis que je n’ai pas de photo. On me demande alors 1$ supplémentaire. Après 5 minutes, je récupère mon passeport. Deuxième étape passer la douane. Après quelques minutes de queue, on prend mes empreintes, puis le passeport est rendu ! Yes, c’est fait !

Je sors du bâtiment. On m’indique un restaurant un peu plus loin où le bus s’est garé. Je prends mon snack. Quelques instants plus tard on repart. Il est 13h15.

 

IMG_2708

 

Arrivée à Pnom Penh à 16h dans le centre vile.

 

BILAN

Ne pas oublier d’avoir sur vous :

–          Une photo d’identité (en prendre deux au cas où)

–          20 $ pour le visa (prendre 30$, on ne sait jamais)

Comme d’habitude, il faut suivre le mouvement. Ne pas s’inquiéter parce que ça ne sert à rien. Patienter pour récupérer son passeport.

Dommage qu’aucune explication n’est été fournie auparavant. Ce n’est décidément pas dans leur gène !!

 

A votre tour de parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.