Itinéraire aux Philippines

Quand : Février 2017

Combien de temps : 2 semaines

En mode : touriste ou backpacker

 

L’ITINÉRAIRE

 

Mon objectif était celui de la détente, donc j’ai décidé de ne pas bouger tous les deux jours et de me poser à trois endroits différents.Voici une petite carte, avec quelques îles en moins, et qui résume mon itinéraire…

Philipines Carte

Jour 1 : Arrivée à Manille, nuit à Manille

Jour 2 : Avion Manille – Puerto Princessa, puis route de Puerto Princessa à El Nido

Jour 2, 3, 4, 5, 6, 7 : El Nido

Jour 8 : Traversée en « speed » boat, de El Nido à Coron

Jour 8, 9, 10 : Coron

Jour 11,12 : Decalachao

Jour 13 : Retour

IMG_20170209_093328

 

 

LA OU JE PASSERAI PLUS DE TEMPS

 

Je dois dire que mon timing a été parfait, un bon mix entre tout. Heureuse de mes deux semaines, du parcours et d’avoir vu un petit bout de paradis. Si j’avais eu plus de temps, je serais restée un peu plus longtemps sur l’île de Basuanga vers Conception, là où il y a un peu moins de touristes.

 

On m’a également recommandé Port Barton, près de Puerto Princessa, qui apparemment, est beaucoup moins touristique et très calme, loin des foules, mais ils ont le projet de créer un aéroport prochainement, donc il y a de forte chances pour que ce soit plus touristique prochainement.

 

La plage de Diatoy est de loin la plus belle plage (sur l’île de basuanga) sur laquelle je suis allée (toute petite plage), même si j’ai pu remplir tout un sac de bouteille en plastique sur cette plage qui doit rester intact et vierge mais apparemment certains touristes ou locaux ne respectent pas vraiment la nature…

IMG_20170208_150952

CE QUE JE CHANGERAI…

J’éviterai tout de suite le trajet entre Puerto Princessa et El Nido qui dure 6 heures en mini van (la compagnie day triper est la plus recommandée, vous pouvez réserver en ligne sur leur site) et qui peut aller jusqu’à 7 heures en bus local (Cherry ou Roxxo). C’est un trajet long, où le van (une compagnie qui m’avait été recommandée par day tripper) s’est arrêté une 30 aine de fois pour prendre des personnes et les déposer, une sorte de taxi… D’ailleurs, notre conducteur s’est endormi sur la route vers la fin et nous avons failli avoir un accident de la route !

Donc quand les jours sont comptés, évitez ce trajet. Vous pouvez en effet arriver directement à l’aéroport d’El Nido grâce à la compagnie « Air Swift ». Les vols ne sont pas donnés et votre bagage en soute ne doit pas faire plus de 10kg et le sac en cabine pas plus de 7kg. Attention, ils les pèsent et vous pèsent (oui !), donc bien faire attention… Vous verrez que ce soit l’aéroport d’El Nido ou celui de Coron, ils sont très surréalistes… une piste d’atterrissage et c’est tout !

IMG_20170209_140539 IMG_20170209_140315Faîtes également attention à Manille… aux taxis que vous prenez à l’aéroport… Nous avons payé 1500 PHP pour aller à notre hôtel alors que le trajet était de 250 PHP. Essayez de vous renseigner avant pour ne pas vous faire avoir comme nous !!Si jamais vous devez rejoindre un autre terminal pour une correspondance (il y en a 4 à Manille), sachez que vous pouvez simplement prendre le bus de l’aéroport gratuit, il vous suffit de montrer votre billet d’avion et d’attendre un peu…

Après, que ce soit sur Palawan ou l’île de Basuanga, je n’ai jamais eu de problème d’arnaque..

 

LES INDISPENSABLES DANS LE SAC A DOS

 

La crème solaire, un indice plutôt élevé parce que ça tape fort. Je conseille le 50 pour le visage…

Le tuba et le masque

La pochette waterproof pour votre téléphone. Je l’ai essayée et ça marche vraiment…

L’ant-moustique…Attention, ils sont partout !! J’ai acheté le spray à la citronelle sur place à El Nido et à ma grande surprise, il a plutôt pas mal fonctionné. Le spray 5 sur 5 est, quant à lui, un grand classique qui fonctionne très bien, mais est loin d’être naturel…

20170203_141640

Le sac à dos waterproof, je recommande le 15L minimum, mais tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire. Pour ma part je l’avais acheté en France et je ne le regrette pas.

Pour tout ce petit nécessaire, soit vous l’achetez en France, soit directement sur place. Avant chaque départ en bateau, vous verrez les vendeurs marcher sur la plage avec toute la panoplie. Vous pouvez également l’acheter en ville dans les différentes boutiques, beaucoup moins cher qu’en France…suffisant pour deux semaines de vacances mais je ne pense pas qu’il faille compter sur un long terme irréprochable.

 

Mon « life saver » a été les chaussures, que je recommande vivement d’acheter en France chez Décathlon. Il s’agit de chaussures waterproof que vous trouverez dans le rayon randonné. Elles sont très confortables. Pour moi, elles ont été indispensables surtout pour El Nido où pendant les tours, vous devrez à plusieurs reprises marcher dans l’eau sur des rochers ou des cailloux râpeux.

 

Et bien sûr, n’oubliez pas les médicaments, que ce soit contre le mal de mer (si vous êtes fragiles) ou contre la diarrhée… Et les adaptateurs pour vos différents appareils…

IMG_20170110_185559

LES TRANSPORTS & LES LOGEMENTS

 

De manière générale, attendez-vous à payer des taxes lorsque vous entrez dans un aéroport pour prendre un vol (100 pesos), donc gardez bien un peu de monnaie si vous rentrer définitivement en France…

 

Pour ce qui est des bus, surveillez quand même la conduite du conducteur. N’hésitez pas à lui dire de rouler plus doucement si ce dernier se croit sur une piste de rallye… et surtout attachez-vous bien même si les ceintures sont « spartiates ».

 

Un pays en plein essor qui où se construisent des hôtels comme des petits pains. Mais le revers de la médaille est qu’ils ne sont pas encore prêts pour une invasion de touristes, que ce soit au niveau des transports mais aussi du service. Le prix des logements reste très élevé par rapport au reste de l’Asie du Sud-Est et la qualité du service n’est pas toujours présente, voire inexistante dans certains établissements alors qu’il est très bien dans d’autres… C’est une question de chance ! J’ai l’impression qu’il n’y a pas de classe intermédiaire d’hôtel… Soit vous avez les « resort », trop chers, ou les hôtels moins chers mais beaucoup trop cher par rapport à la qualité du service. Je vous rassure, j’ai quand même découvert des petites pépites pendant mon périple.

 

Je vous conseille vivement de réserver à l’avance car aujourd’hui, il y a plus de demandes que d’offres…et de bien confirmer votre réservation quelques jours avant. Pour la petite histoire, j’avais réservé à El Nido avec Booking.com pour 4 nuits et quand je suis arrivée à 19h à CED Villas, ils avaient déjà donné la chambre à quelqu’un d’autre… Donc je me suis retrouvée sans rien à 20h et j’ai dû faire je ne sais pas combien d’hôtels avant de trouver une place dans un hôtel et j’ai dû changer 2 fois pour faire 3 hôtels différents pour 4 nuits… Pas très agréable quand on souhaite se reposer…

IMG_20170130_084359

 

MON CONSTAT

 

Un pays qui ne demande qu’à être visité, j’ai vraiment a-do-ré… Si vous chercher un endroit pour vous reposer, c’est le bon spot, mais sachez que vous avez une très grande chance de tomber malade pendant votre séjour… C’est un fléau qui touche 80% des touristes (d’après le Lonely), donc n’oubliez pas vos petites pilules bleues !

 

 

Les philippins sont très ouverts et discuteront sans problème avec vous, mais il est vrai que de temps en temps vous pouvez être face à une non expression qui peut vous surprendre… Le « I’m sorry » n’est « de temps en temps » pas de rigueur et n’arrive pas alors qu’on l’attend pour pouvoir passer à autre chose (un désagrément, une déception…etc.). La plupart parlent mieux anglais que les Français, pour vous dire…

 

Le pays est quand même très pauvre… il ne vous faut pas plus de 10 min à pied pour le voir… Il y a donc une très grande inégalité entre les détenteurs des grands hôtels et ceux qui vivent dans les bidon villes. Je suis de nature curieuse et j’adore me poser quelque part et sortir mon carnet de croquis pour aller à la rencontre des locaux…De véritables souvenirs…

IMG_20170209_093706IMG_20170207_190240

  • Bonjour Charlotte, Je suis allée à 2 reprises aux Philippines ( 3 semaines en 2012 et 10 jours en 2013), mais plus au nord ( Luzon, Bohol, Siquijor). Je n’ai pas le même ressenti que toi. Nous n’avons jamais eu le moindre problème avec les réservations d’hôtel ( nous en avons trouvé d’excellents à prix très modeste), jamais de tourista. Effectivement le décalage entre le gigantisme de Makati ou les hôtels luxueux de Palawan contrastent avec la pauvreté des enfants fouillant dans les poubelles ou la sobriété des villages Ifugao. Effectivement, aux Philippines tout le monde ou presque parle anglais !
    Je trouve le résumé de ton voyage un peu sévère pour ce pays que j’adore, mais il est vrai que le Sud est plus touristique.

    • Bonsoir Roselyne !!
      Alors mon constat pour ce pays n’est pas du tout négatif…Pour moi, c’est un des plus beau pays que j’ai pu visiter…Ils ont dans leur main une véritable pépite avec des petits trésors parsemés un peu dans tout le pays, et si demain je devais retourner dans un pays pour deux semaines, ce serait aux Philippines (sur l’île de Basuanga) malgré mon angoisse pour les tremblements de terre…
      Après, il est vrai que j’ai fait une mauvaise rencontre à la fin de mon voyage, et peu-être qu’inconsciemment le ton de mon article se ressent un peu dur, mais ce n’est pas mon intention 😉 Il faut voir mes photos et vidéos sur instagram qui reflètent d’autres horizons…mes rencontres avec les enfants et les locaux…
      Après, nous avons tous des interprétations différentes 😉

  • Bonjour,
    Je rejoins dans quelques jours les Philippines et je souhaiterais savoir si tu as des bonnes adresses hébergements, restaurants, activités… à partager. Merci d’avance

A votre tour de parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.