Les 5 Questions pendant la préparation pour un Tour du Monde

Voila les questions ci dessous que je me suis posée pendant la préparation pour mon Tour du Monde. J’ai demandé conseils à des personnes qui étaient déjà parties et j’ai surfé sur les différents sites internet pour me faire une idée.

 

ACHETER DES GUIDES ?

  • Vous ne pourrez jamais porter tous les guides dans votre sac,
  • Il existe des guides en format pdf. Cela est très pratique et vous évitera de porter des livres lourds dans votre sac à dos. J’ai une préférence pour les guides du Lonely Planet qui indiquent des itinéraires selon de nombre de jours passés dans chaque pays.
  • Malgré ce que certains peuvent vous dire dans les grands magasins, il existe bien des guides qui regroupent plusieurs pays. L’objectif est bien évidement de vous faire dépenser le plus possible et d’acheter un guide par pays. Bien évidement il y a un hic, ces guides sont en anglais.
    J’ai acheté les deux guides suivants :Ensuite pendant votre voyage, vous pouvez toujours acheter le guide du pays sur place, puis le ré-envoyer par courrier en France ou bien le donner à d’autres backpackers comme vous. Si jamais vous avez des amis ou famille qui viennent vous rendre visite, vous leur donnerez vos guides pour les ramener en France.

    • The Rough Guide to South America On a Budget – Kindle Edition – By Mani Ramaswamy, Mani Ramaswamy. Je ne connaissais pas du tout cet éditeur mais il s’avère que les guides sont super bien composés. A Paris vous pouvez les trouver chez WHSmith, 248 Rue de Rivoli, 75001 Paris
    • Vietnam, Cambodia, Laos & Northern Thailand, Lonely Planet, Grand magasin et sur internet,

 

QUELLES CHAUSSURES PRENDRE ?

  • Des flip-flop ou tongue : Indispensables, elles vous serviront en permanence, que ce soit sur la plage, les petites distances et également sous la douche…On est heureux de les avoir lorsque l’hygiène laisse à désirer dans les hôtels.
  • Des Toms Shoes : Elles ressemblent aux chaussures que nous pouvons trouver dans le Sud : les espadrilles, mais légèrement plus confortables. A Paris, vous pouvez les trouver au Pop Up Store, 113 rue Saint Maur, 75011 Paris,
  • Chaussures de sport ou chaussures de randonnées ? Aie, aie, aie…Mon avis est partagé ! Mon premier automatisme a été de proscrire les chaussures de randonnées pensant que ces dernières étaient beaucoup trop lourdes. Après réflexion, on m’a conseillé des chaussures de randonnées perméables (et oui, il faut penser à la pluie) Gore Tex. Si vous souhaitez continuer le sport et courir, j’avoue qu’une paire de plus est nécessaire. 
  • On pourrait être étonnés, mais les chaussures sont des cibles idéales pour les petits voleurs. Ne jamais retirer ses chaussures pour dormir dans un bus ou un train, vous pourrez vous réveiller avec une mauvaise surprise. Éviter les couleurs flashis pour ne pas attirer l’attention sur vous…Je suis mal placée car mes chaussures de sport sont roses et noires !
  • Il faut être conscient de toute façon, que vous allez acheter des chaussures pendant votre voyage, donc ne pas emporter plus de trois paires dans votre sac à dos. Pour ma part je vais devoir abandonner mes talons chérie. Dur, dur…

 

 COMMENT FAIRE AVEC SON TRAVAIL ?

Est-ce que mon patron va accepter mon congé sabbatique ? Est-ce qu’il va me proposer de me reprendre à mon retour ?

C’est une question récurrente que l’on se pose généralement au début de son projet. Certains, pour des raisons x ou y se font licencier avec une grosse prime, ou grâce à un plan social et ils sautent alors sur l’occasion pour démarrer un tour du monde. Cela n’a pas été mon cas. Le tour du monde est une démarche très personnelle et je me devais de le dire à mon employeur suffisamment à l’avance pour qu’il puisse d’organiser et ne se sente pas pénalisé. Dans mon cas précis, je n’ai même pas pu proposer un congé sabbatique car pour obtenir ce dernier, il faut avoir une ancienneté dans l’entreprise de 36 mois et justifier d’une expérience professionnelle de 6 ans au minimum. Deux options s’offraient alors à moi. La première était que cela ne lui pose pas de problème et la deuxième était que je démissionne avec une incertitude niveau job à mon retour de voyage. Pour être honnête, je ne connais pas l’avenir et je ne sais vraiment pas où je vais atterrir après mon voyage, mais quoiqu’il en soit, si un travail m’attend à mon retour, je sais que psychologiquement, je serai plus légère et je vais donc plus profiter de mon voyage.

Quand j’ai une idée en tête, je la suis jusqu’au bout : c’est mon caractère, je suis quelqu’un d’impulsif et pour moi rien n’est impossible.

J’ai donc eu de la chance…Mes patrons me soutiennent à 100% et me gardent une place au chaud à mon retour. Quel soulagement !!! Je vais pouvoir me lâcher à fond dans ce projet et le faire vivre…Enfin !!

charlotte-boss

 

QUELS SONT LES LIVRES POUR LA PRÉPARATION ?

Voila les livres qui m’ont fait rêver et qui m’ont aidé à préparer mon Tour du Monde :

  • La Bible du Grand Voyageur, Lonely Planet,
  • Petite Bible à l’usage des grands voyageurs, Lonely Planet,
  • Voyages Inoubliables, Les plus beaux itinéraires du Monde, GEO,

Sans oublier tous les blogs des backpackers. C’est sans doute la meilleure aide que vous pouvez avoir.

APPRENDRE LES LANGUES ?

J’ai la chance d’avoir déjà pas mal voyagé, donc je parle couramment anglais. J’avoue que cela me rassure énormément, surtout dans mon cas où je voyage seule. Ceci-dis j’ai déjà rencontré plusieurs backpackers qui ne parlaient pas un mot d’anglais et cela ne les as pas empêché de  rencontrer du monde et de circuler dans les différents pays. Il est vrai que cela est plus compliqué mais vous trouverez toujours un moyen pour vous faire comprendre (dessins, gestes…).

Je ne parle pas un mot d’Espagnol pour mon voyage en Amérique Latine. Je pensais donc me mettre à la méthode Assimil pour connaitre les « basiques ». Ce sera à mon tour de faire des efforts pour me faire comprendre.

Dans chaque pays que vous allez traverser, obligez vous à apprendre les mots comme : « bonjour », « merci », « au revoir » et « excusez moi ». Même si cela n’est pas dit correctement, les locaux apprécient énormément les efforts des voyageurs et seront alors très aimables avec vous.

A votre tour de parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.