Partir en Patagonie en Avril

 

Lorsque j’ai acheté mon billet tour du monde je ne m’étais pas posée la question de savoir pendant quelle saison je serai en Patagonie…Alors que tout le monde montait vers le Nord, je me trouvais être la seule à descendre vers le Sud, vers le froid…mais vers des paysages plus beaux les uns que les autres.

Une saison se termine mais je ne regrette pas un seul instant d’y être allée à cette période pour deux raisons : beaucoup moins de touristes et des couleurs d’hiver magnifiques…

Voyage effectué en Avril 2014

 

L’ARGENT

 

Si vous faîtes un saut à Buenos Aires avant de partir en Patagonie tant mieux. En effet, il est beaucoup plus intéressant d’échanger vos dollars/euros dans la capitale où le taux est bien plus élevé que en Patagonie : ils appellent cela le « Blue dollar ».

A Buenos Aires, allez à Florida Street, c’est là où vous trouverez toutes les personnes crier dans la rue « Cambio/Casa de cambio ». C’est une sorte de marché noir où chacun fait son business.

Les personnes vous emmèneront dans un bureau à quelques mètres de là où elles se trouvent. J’étais seule quand je l’ai fait et je ne me suis jamais sentie en insécurité mais celles qui sont plus craintives, allez-y avec quelqu’un d’autre.

Mes conseils : Allez en voir plusieurs et demander quel est le taux avant de faire affaire avec un en particulier. Ne pas échanger tout votre argent d’un seul coup, vous n’êtes pas à l’abri de vous retrouver avec des faux billets. Donc échangez petit à petit (env. 200$). Toujours avoir sur soi sa pochette secrète. Ne pas mettre tout son argent dans son sac à main. Toujours porter son sac à dos devant soi à BA, même les Argentins le font !!

Notez que dans certaines villes comme El Chalten, vous n’avez que une ATM donc lorsque celle-ci ne fonctionne pas et que aucun achat peut-être effectué par carte de crédit, vous vous retrouvez très facilement coincé…Ayez donc toujours un peu de liquide sur vous !!

 

IMG_9597

 

LES LOGEMENTS

 

Vous êtes en basse saison donc vous n’aurez pas besoin de réserver à l’avance votre logement. Simplement le week-end de Pâques où il peut effectivement y avoir du monde. Pour ma part je n’ai jamais eu de problème.

Je n’ai pas pris de sac de couchage avec moi pour ne pas m’encombrer. En général les auberges vous fournissent des couvertures et j’avais l’habitude d’en demander toujours une supplémentaire étant un peu frileuse…Si vous souhaitez camper, vous pouvez toujours louer un sac de couchage.

 

IMG_9920

 

COMMENT S’HABILLER ?

 

Qui dit basse saison, dit « froid ». Le système trois couches est nécessaire : T-shirt manches longues anti-transpirant, jumper chaud anti-transpirant et jacket imperméable. N’oubliez pas de prendre avec vous deux paires de gants : une type « running » que vous trouverez chez Décathlon et une autre type « neige ». Couvrez-vous également bien les oreilles avec un bonnet bien chaud.

Ne pas oubliez vos chaussures de randonnées bien sur !!

Mes conseils : Achetez-vous un pantalon anti-pluie chez Décathlon, super pratique car je peux vous assurer que ce n’est pas agréable de faire des treks sous la pluie.

 

IMG_9930

 

A SAVOIR…

 

– Pour aller en Patagonie, il faut être en bonne forme physique car vous allez faire des treks pratiquement tous les jours…et je peux vous dire que vous allez muscler vos jambes et vos petites fesses !!

– Être conscient que en saison basse, beaucoup d’activités ne fonctionnent pas. J’ai pu faire de l’escalade sur le glacier Viedma mais c’était bien le dernier jour possible (dernier jour d’Avril).

– Pour le fameux trek W à Torres del Paine, sachez qu’à partir du 1er Mai l’entrée dans le parc est moins chère mais il est beaucoup plus compliqué de faire le trek. En effet la plupart des refuges sont fermés et les conditions climatiques sont difficiles : vent, neige et froid…mais pas impossible car j’en ai croisé qui le faisaient…

– Les distances sont très longues…A prendre en compte lors du planning de votre itinéraire. Vous pouvez facilement avoir plus de 20 heures de bus…

 

IMG_9537

 

MON BILAN

 

Des images pleins la tête…Une sensation de liberté que je définirai comme « unique »…Vous ne le regretterez pas !!

Cet article participe à l’événement interblogueurs « Au coeur de la Patagonie »

A votre tour de parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.