Voyager seul(e) c’est…

 

Vous trouverez ci-dessous mes premières impressions en tant que voyageuse solo. Ces commentaires sont très personnels et ne relèvent que de mon point de vue. Ce qui est sur c’est que j’adore ça !!

 

 

AVOIR UNE AUTRE MANIÈRE DE PENSER

 

Une fois que vous avez pris la décision de faire un tour du monde, il est important de se mettre en condition. Être seul(e) ne relève pas de l’exploit mais vous demandera simplement d’être plus ouvert aux autres.

Ma technique est très simple : il faut toujours rester positif ! Je me lève le matin et je me dis « Merci pour cette nouvelle journée, tout va bien se passer aujourd’hui ! ». J’en vois plus d’un qui sourit du coin de la bouche en pensant que je suis « bizarre », mais c’est une manière de se rassurer pour affronter la journée qui va démarrer…

Vous verrez que si vous prenez positivement tout ce qui va vous arriver, cela vous permettra d’avoir un autre regard sur votre journée et votre voyage !!!

Il faut également relativiser car dans tous les cas, il y a toujours une solution au problème que vous rencontrerez. Vous n’aurez peut-être pas le train que vous souhaitiez ou il vous sera difficile de trouver un hôtel dans certaines destinations…Conséquences : votre trajet sera légèrement modifié ou vous mettrez un peu plus de temps à trouver un endroit où loger mais rien de grave !

 

IMG_4678

IMG_5720

 

 

 

S’ADAPTER A DES ENVIRONNEMENTS DIFFÉRENTS

 

Voyager, c’est « se confronter » à  des cultures différentes et ne pas toujours comprendre certains comportements. C’est aussi accepter une autre manière de penser…

Je vois toujours ces différences de façon humoristique, et je les retranscris dans mes dessins. Plus d’une fois j’ai essayé de me fondre dans la foule, de participer à des jeux avec des enfants, de discuter avec les locaux… Certaines fois, vous allez être très surpris et vivre des moments incroyables… D’autres fois, il n’y aura pas le retour espéré…

La nourriture est également un bon moyen de s’approprier les pays parcourus. Soyez curieux et essayez les différents plats typiques du pays… J’ai souvent mangé dans des « street food » mais j’avoue que de temps en temps, je ne savais pas trop ce que je mangeais ! Il faut oser pour faire de belles découvertes !!!

 

IMG_5657

IMG_5717

 

Dans mon cas le dessin a été un très bon moyen de communiquer avec les locaux et plus d’une fois ils m’ont surpris par leur curiosité et leur volonté de dialoguer avec moi !

Avec un sourire beaucoup de choses sont possibles. Voyager seule c’est apprécier les petits plaisirs du quotidien.

Je vous avoue que je parle anglais 90% du temps. Cela facilite énormément le contact avec les locaux et les autres backpackers…

 

 

 

GARDER CONTACT AVEC SES PROCHES

 

Faire le tour du monde, pour certaines personnes, c’est couper les ponts avec ses racines et vivre une expérience inédite en immersion complète… Pour d’autres, c’est voyager tout en gardant contact avec ses proches : mon cas !

Je voyage seule et le blog me permet de partager. Lorsque vous êtes seul(e), c’est Essentiel !! Partager et avoir un retour positif est la plus belle chose qui puisse vous arriver. D’autre part, cela vous permettra d’être moins en décalage à votre retour, car vos proches (s’ils ont suivi votre périple) auront comme l’impression d’avoir été à vos côtés pendant vos aventures.

A ma grande surprise,  gérer un blog demande du temps …Mais c’est également le carnet de bord que vous garderez toute votre vie. Certains m’ont dit que j’allais l’abandonner au bout de deux mois…Je n’y crois pas !  Pour gérer un blog, il vous faut une bonne connexion internet, ce qui n’est pas toujours le cas. Soyez patient !

 

 

 

NE PAS TROP SE CHARGER

 

Lorsqu’on est seule, on ne peut pas partager les affaires. On prend une moustiquaire deux personnes, un shampoing, un savon, etc.…Il faut donc savoir faire des concessions.

Sur le plan des affaires…La petite histoire est qu’un mois après mon départ…Je rencontre Michelle qui me vide entièrement mon sac à dos, en me disant qu’il était trop lourd et me l’allègera de 4 kg. Imaginez la scène avec moi qui la supplie de pouvoir garder mon vernis rouge !!! Deux choses à savoir : toutes les trousses ont été remplacées par des sacs plastiques et je n’ai pris que l’essentiel. Des câbles ont été supprimés, un pantalon, une boussole, une gourde, 2 paires de chaussettes, un parapluie, des trousses, un porte-savon…

 

IMG_4244

 

Mon sac à dos à moitié rempli après le tri (un mois après le départ)… Prenez un petit sac à dos de 50 L max. Le mien de 70 L est beaucoup trop grand…

 

IMG_6484

 

En fonction de votre blog il vous faudra du matériel plus ou moins performant / lourd…Caméra, ordinateur…etc. Il est donc important de savoir quel est votre objectif principal !  J’ai fait le choix de prendre mon reflex et mon ordinateur portable… Je ne regrette pas, mais c’est très lourd !!  Donc, si vous ne faîtes pas de retouche image et que vous n’êtes pas un(e) dingue de photo, essayez de vous alléger au maximum.  Si je n’avais pas mon blog, j’aurai pris un smartphone uniquement pour prendre les photos, me repérer dans les villes…etc.

 

 

 

FAIRE DES RENCONTRES

 

N’ayant plus vos repères habituels, il est important de savoir faire la part des choses dans votre quotidien. Les émotions sont exacerbées par rapport à d’habitude,  il faut donc savoir trouver un juste équilibre…

Lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, on s’attache plus facilement et il est souvent difficile de les quitter…C’est la raison pour laquelle il faut se mettre en condition « de passage » pour ne pas être trop triste au moment du départ. Profiter des moments partagés et savoir que dans un futur proche, vous allez vous retrouver seule pour continuer votre périple…

 

P1070707

 

Il n’est pas impossible que vous retrouviez sur le chemin des personnes avec lesquelles vous aviez sympathisé dans un autre pays…Cela a été mon cas lorsque j’ai rencontré Michelle au Sri Lanka qui venait de Taïwan. J’ai eu la chance de la recroiser en Chine à Shanghai. Vous voyez, rien n’est impossible !!

Certaines personnes peuvent se greffer à votre voyage…Cela peut-être intéressant au niveau personnel mais aussi financier car toutes vos dépenses seront alors divisées par deux. Voyager seule c’est dépenser un peu plus d’argent pour les repas et les nuits d’hôtel…

Les auberges de jeunesse et guest-houses sont le meilleur moyen de faire des rencontres lorsque vous voyagez. Il est vrai que partager une chambre avec des personnes que vous ne connaissez pas, peut être de temps en temps une épreuve, mais vous verrez que tous les « backpackers » sont très ouverts et n’hésiteront pas à partager avec vous leurs bons plans.

 

IMG_4776

IMG_5011

 

 

 

CONCLUSION

 

Je vous encourage vivement de voyager seul(e) : un moyen extraordinaire de s’ouvrir aux autres et de pouvoir partager des moments inoubliables avec des locaux et les autres voyageurs…J’ai été étonnée de voir à quelle vitesse je me suis acclimatée aux différents environnements. Quelques heures sont nécessaires pour prendre ses marques et commencer à apprécier le cadre dans lequel vous vous trouvez.

 

Vous apprendrez à moins vous prendre la tête, et à prendre la vie comme elle vient avec ses imprévus et ses surprises. Et quelles surprises !!! LES SURPRISES DE TOUTE UNE VIE….

 

  • Merci merci pour ce bel article ! Je pars seule dans 2 mois en Amérique du Sud et ce message me donne chaud au coeur et me confirme que je ne suis pas inconsciente mais pleine d’envie de découvertes 🙂 bonne continuation Charlotte 🙂

  • je vois que tu es quelqu’un de positif et tolerante, ça ne peut que t’aider, c’est agréable de suivre des jeunes avec une bonne mentalité comme la tienne. Bien sur que voyager c’est une ouverture et une petite mise à l’epreuve de soi-même. Continue tes billets et tes dessins; je prends beaucoup de plaisir à les lire.

  • Bravo ma Chachou !!! Continue… On est fier de toi.
    C’est super de réaliser tes rêves.

  • Merci pour cet article! Il donne vraiment envie de partir découvrir le monde. Pour notre part, nous avons décidé de partir en couple 🙂 !
    Au passage, tes dessins sont vraiment cool!

    • De rien Alicia 😉 L’aventure à deux est différente mais c’est également une supère aventure…Une qui soude et qui permet d’être plus fort!! Enjoy !!

  • Merci 🙂 Nous mettrons à jour notre blog lorsque nous serons partis pour vous faire part de notre ressenti du voyage en couple! En attendant le grand départ, nous continuons de suivre tes aventures sur ton blog!! Profite bien! 🙂

  • Bravo Charlotte pour cet exposé formidable de la philosophie (positive avant tout) nécessaire au globe trotter….j’ai déjà dégusté tes « carnets de voyage » (nous les garderons……pour y piocher des bons plans pour un prochain voyage!)….
    J’ ai découvert ton talent d’ artiste peintre!!!!! Que de cordes à ton arc! BRAVO!
    J’ attends ton blog sur le Chili et l’ Argentine…….

    • Merci Catherine !! La philosophie positive est nécessaire même dans notre vie de tous les jours…
      La peinture a toujours été une passion pour moi et je compte bien poursuivre à mon retour,
      Bises,

  • Salut Charlotte ! Super cet article 🙂
    Je me suis permis de le citer parmi mes ressources à propos du voyage en solo sur mon blog 😉

A votre tour de parler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.